Balise Meta

S’il y a bien un pays qui peut rivaliser avec la France en termes de vignoble et de qualité de ses vins, c’est bien l’Espagne. Zoom sur les caractéristiques…

Des vins réfrigérants de l’Andalousie en passant par les vins rouges nobles et puissants de la Rioja, l’Espagne offre une multitude de vins pour les amateurs et les connaisseurs. Il y en a des rouges, des rosés, des blancs et bien sûr des pétillants. Mais quelles sont les caractéristiques des vins espagnols ? C’est ce que nous allons analyser tout au long de cet article

Vins Espagnols

Les cépages des vins espagnols

On peut dire que l’Espagne dispose de multiples cépages indigènes qui offrent des vins de très grande qualité.

Les cépages de vin rouge

Pour les cépages rouges par exemple, c’est le tempranillo qui est le plus réputé. Il a cette potentialité de développeur des arômes de fruits rouges comme la cerise, la framboise et la mûre. Les jovenes eux, proposent un maximum de fraîcheur grâce à leurs arômes de fraise. Si on les assemble, on a des vins concentrés avec de bons potentiels de vieillissement.

La Garnacha Tinta ou Grenade est connue pour produire des vins forts en alcool et jeunes. On y retrouve des arômes fruités ainsi que des arômes puissants en épices, ce qui lui donne son caractère. Dans le Priorat, on a droit à des vins rouges qui sont intenses et surtout complexes. En parlant du Mourvèdre ou Monastrell, c’est un cépage très apprécié dans la culture espagnole, car il produit des vins forts, intenses, épicés, tanniques et surtout alcooliques. Le Graciano lui, est cultivé afin de donner les meilleures productions de vins de la Rioja avec des arômes riches en fruits noirs : il donne des vins acides et tanniques. Pour avoir une robe profonde, des tannins bien soutenus comme on les aime et une acidité prononcée, la Carinera est utilisée. Toujours dans le vin rouge, les vins de Mencia proposent des saveurs en bouche fruitées, bien acidulés avec des arômes végétaux.

Les cépages de vin blanc

Cépage Vin Blanc


En ce qui concerne les cépages blancs, on retrouve le Verdejo avec ses notes légères et vives à base de melon et de pêche. L’Albarino est particulièrement tendance dans certaines régions d’Espagne grâce à ses vins aromatisés aux arômes de fruits à noyau. Si vous voulez goûter à des vins blancs secs et corrects, comptez sur l’Airen. Dans la région Rioja, le Viura est utilisé pour donner des vins vifs où se mêlent des goûts d’épices et d’herbes. Enfin, les vins de Cava utilisent des assemblages de Macabeo, de Parellada ou encore de Xarel-Lo.

Petite mention spéciale pour les cépages étrangers comme le Merlot, le Chardonnay ou le Cabernet Sauvignon qui s’emploient de plus en plus dans la culture viticole espagnole.

Les caractères des vins espagnols

Du côté des vins rouge

Les vins espagnols sont spéciaux du fait de leur goût en bouche. Pour les vins rouges ou Vino Tinto, on retrouve la Rioja et la Ribera del Ruedo. On a droit à des vins puissants et concentrés. Dans l’un (la Rioja), il y a des notes de fraises, tandis que dans l’autre (le Ribera del Ruedo), il y a des notes boisées, à base de prunes et de mûres. Mis à part cela, les Priorato, qui sont des vins traditionnels et qui sont fabriqués de manière ancestrale, sont très concentrés et épicés. Ils se servent entre 16 et 18°C tout au plus.

Les vins blancs secs ou Vino Blanco

Bien que les vins rogues soient les plus populaires, les vins blancs d’Espagne sont aussi de très bonne qualité. Le Rias Baixas par exemple offre des vins blancs secs et floraux ; et l’appellation Rueda, des vins blancs secs vifs, légers et agréables en bouche. Ils sont meilleurs servis entre 7 à 8°C.

Les vins rosés ou Vino Rosado

Vin rosé espagnol


La qualité des vins rosés espagnols change d’une région à une autre. Mais les plus populaires restent sans aucun doute ceux de Navarre et de la Rioja. Les vins rosés sont parfaits pour accompagner les apéritifs surtout les fameux tapas. En fonction des appellations, la température de service se situera entre 6 et 8°C.

Les vins mousseux ou Cavas/Vinos espumosos

C’est une spécificité espagnole : tous les vins mousseux ont comme appellation  « Cava ». Ces vins sont confectionnés selon la méthode traditionnelle avec des cépages locaux comme le maccabéo ou internationaux comme le Chardonnay. La température de service est comprise entre 6 et 8°C.

L’appellation des vins espagnols

Le système d’appellation des vins d’Espagne est modelé à celui de l’AOC de France. On retrouve :

  • La Denominacion de Origen ou DO : les vins doivent répondre à des règles d’origine géographique, de choix de cépage, de style de vinification, de taux d’alcool minimum, de rendement du vignoble ou encore de culture.
  • La DOC ou Denominacion de Origen Calificada est destinée à deux régions, dont la Rioja et le Priorato.
  • VDLT : c’est une nouvelle dénomination qui s’applique aux zones qui n’ont pas encore de titres DO, DOC ou VCIG comme Vinos de Calidad con Indicacion.

La règlementation des vins selon leur âge

Vin prêt a deguster

En Espagne, contrairement à la France, l’on ne peut commercialiser sur le marché que des vins prêts à être dégustés. Les mentions Joven, Crianza, Reserva ou encore Gran Reserva sur les bouteilles désignent le temps passé en fût ainsi que le temps passé en bouteille avant la consommation.

La mention Joven indique que le vin n’a passé qu’un court instant en fûts de chêne et n’est commercialisé que l’année après la récolte du raisin.

La mention Crianza indique que les rouges ont été élevés au moins 24 mois, dont 6 en fûts, au moins ; les vins blancs et rosés, 12 mois. Pour les régions comme la ribera del duera et la rioja, un élevage de 12 mois est requis, avec un laps de temps plus long en fûts de chêne. 

La mention Reserva est faite pour les vins rouges élevés pendant 36 mois, dont 12 en fûts de chêne et le reste du temps en bouteille. Pour les rosés et les blancs, on parle de 24 mois d’élevage, dont 6, en fûts et le reste en bouteille.

La mention Gran Reserva classe les vins des millésimes les plus prestigieux. On a droit à 5 ans d’élevage pour les rouges, dont 18, en fûts et le reste en bouteille. Pour les blancs et les rosés, on parle de deux ans d’élevage et de 6 mois en fûts.

Délicieux en bouche, parfaite pour les grandes occasions, succulent lors d’un apéritif, le vin espagnol regorge de multiples avantages. Entre le blanc, le rouge ou le rosé, pour lequel opteriez-vous?


Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *