Quel est votre avis sur les vins de Touraine ? Un vin de Touraine du secteur d’Amboise mérite t il d’être sur une table de qualité ? Où trouver une liste de vins de Touraine ? Le vin de Touraine est il uniquement blanc, ou existe t il aussi en rouge et rosé ? Le vin de Touraine est il bio ou reconnu en AOP ou AOC ?

Quand on évoque la région tourangelle, on pense en général à la Renaissance, à la Loire et à ses châteaux, et enfin à la douceur de son climat.

La région tourangelle est moins connue pour la qualité de ses vins et c’est bien injustement, et presque étonnant puisque cette qualité a été reconnue et célébrée par plusieurs de nos écrivains nationaux, comme Rabelais ou Balzac.

L’origine de l’activité viticole en Touraine remonte à saint Martin de Tours (4ème siècle après JC) ou au moins au 5ème siècle après JC.

La vigne devient la culture ligérienne par excellence à partir du 11ème siècle, où elle est plantée sur de nouveaux territoires, voire remplace des prairies ou même des céréales jugées moins rentables (cf. Histoire des Pays de la Loire, sous la direction de François Lebrun, éditions Privat).

La Loire a joué dès cette époque un rôle considérable dans le transport et donc la commercialisation des vins régionaux.

N’oublions pas à ce titre que la Loire reste le seul grand fleuve encore sauvage en France et qu’il est donc particulièrement propice à la navigation.

patrimoine vins touraine

La région autour de la Loire est principalement connue pour ses châteaux, moins pour ses vins…et pourtant les vins de Touraine gagnent vraiment à acquérir,leurs lettres de noblesse

 

Les vins de Touraine sont d’une grande diversité et gagnent à être connus

Les vins tourangeaux sont très nombreux et diffèrent selon que les vignobles se situent à l’Est (climat plus continental) ou à l’Ouest (climat plus océanique), au Nord ou au Sud de la Loire, proches de ses rives ou plus éloignés (propriétés des sols différent selon que les sols sont proches des sables du lit, sur les flancs des côteaux calcaires, ou sur le haut des côteaux).

Au cours de la fin des années 30 s’opère une clarification dans la « galaxie » des vins tourangeaux, quelquefois au prix de procès fratricides.

C’est à cette époque par exemple que la commune de Montlouis, au sud de la Loire, s’est vue refuser à la suite d’une procédure judiciaire l’appellation Vouvray, dont la commune éponyme est située à côté, mais sur l’autre rive au nord de la Loire.

Depuis chaque appellation a suivi son chemin et celui des vins de Montlouis n’a plus rien à envier à celui des vins de Vouvray, bien que les volumes de production supérieurs de ces derniers contribuent à leur notoriété.

Vin de Touraine et AOP, une longue histoire de qualité exemplaire

Le Touraine est un vin d’appellation d’origine contrôlée (AOP) produit sur une partie des départements d’Indre-et-Loire et de Loir-et-Cher.

Classé appellation d’origine contrôlée (AOC) par le décret du 24 décembre 1939, le vignoble s’étend sur environ 5 300 hectares à l’intérieur des départements d’Indre-et-Loire et de Loir-et-Cher pour un total de 70 communes.

Les vins produits sont rouges, rosés, blancs (secs, demi-secs, ou moelleux), pétillants et mousseux, à partir de cépages sauvignon et pinot noir.

vin touraine bio

Les vins de Touraine sont d’une grande diversité, et pas uniquement blancs comme le veut l’imagerie populaire

Quelles sont les appellations les plus connues parmi les vins de Touraine ?

Parmi les appellations les plus connues, on trouve les AOC :

  • Vouvray : un grand nom de réputation internationale, dont l’origine remonte à Saint-Martin lui-même et dont Balzac fait l’apologie dans son œuvre. À l’est de Tours, sur la rive droite de la Loire, la région de Vouvray produit uniquement des vins blancs.

  • Montlouis-sur-Loire : situé à seulement 10 kilomètres à l’est de Tours, Montlouis-sur-Loire donne son nom à des vins blancs, tous issus du cépage chenin (Pineau de la Loire), appréciés pour leur légèreté et leur extrême finesse (cf. Larousse des vins, art. MONTLOUIS, éd° 1999). Il n’est pas rare, notamment en Touraine, de remplacer le champagne par un Montlouis ou un Vouvray pétillant lors des repas de fête.

  • Chinon, dont les vins ont été célébrés par Rabelais.

  • Bourgueil

Il existe aussi de nombreuses autres appellations (18 AOC en tout) qui toutes méritent le détour, comme par exemple :

  • Touraine
  • Cheverny
  • Cour-Cheverny
  • Saint-Nicolas-de-Bourgueil
  • Touraine-Amboise
  • Touraine-Mesland
  • Touraine-Azay-le-Rideau
  • Touraine-Chenonceaux
  • Touraine-Oisly

Vin de Touraine et agriculture biologique : le couple parfait ?

Le vignoble de Touraine est l’un des plus bio de France : un domaine sur quatre est classé « Agriculture Biologique », alors que la moyenne en France est de un sur dix seulement. Un salon du vin bio (salon bioTyfoule) se tient à Tours au mois de novembre.

La culture en biodynamie des vignes est également bien présente dans cette région viticole.

Vous l’aurez compris les vins de Touraine représentent une alternative intéressante à la trilogie viticole (Champagne, Bordeaux, Bourgogne), certes de grande qualité, mais un peu réductrice quant à la richesse de nos terroirs et de notre histoire.

N’hésitez donc pas lors de votre prochain passage dans cette belle région, à compléter les visites du patrimoine architectural exceptionnel de la région par des rencontres avec les producteurs de la région.

Pour cela n’hésitez pas à suivre une « route des vins », en faisant étape dans des chambres d’hôtes proches d’une des 110 caves touristiques de Touraine ou d’un lieu de production viticole, et en demandant à vos hôtes des conseils ou des bons plans pour profiter des vins locaux !

Catégories : Vin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *